GodChannel
 
Accueil ~ Navigateur ~ Pages de la Mère ~ Quatre marches ~ Classes de Dieu



Personal Channeling

Channeling personnel

I hate feeling like this

Je déteste me sentir comme ça



Hello God.

Salut Dieu.

"Good Morning."

« Bonjour. »

I feel so hurt. I feel so angry. I hate feeling like this all the time. I hate that I have done so much damage to myself. I hate myself. I want the pain to stop. God, how long do I have to do this before it will be over?

Je me sens tellement blessé. Je me sens tellement en colère. Je déteste me sentir comme ça tout le temps. Je déteste m’avoir infligé autant de mal. Je me hais moi-même. Je veux que la douleur s’arrête. Dieu, combien de temps va-t-il falloir que je continue avant que ça soit fini ?

"Try just letting yourself feel it instead of holding it back because it feels so bad. I know it feels bad. I know you're angry and hurt. I know you're afraid of me. Think of your own father, that day long ago when he tackled you on the neighbor's lawn when you were running from him in terror. You were confused and so afraid of him, and what he would do. He just wanted you to understand how much he loved you and that he only wanted to help you. And yes, now you know he was also angry with you. He has revealed himself to you, has he not? You understand his anger came from a feeling of helplessness, and that he did not know how to help you at the time? Yet you knew his love for you was real. He has proven this to you hasn't he? That is how I have felt, and how I feel now. Can you think of me like that?"

« Essaye juste de le ressentir au lieu de le bloquer parce que ça fait si mal. Je sais que ça fait mal. Je sais que tu es en colère et blessé. Je sais que tu as peur de moi. Pense à ton père, à ce jour il y a longtemps où il t’a plaqué sur la pelouse du voisin alors que tu courais, terrorisé, pour lui échapper. Tu étais en pleine confusion, tu avais tellement peur de lui et de ce qu’il voulait faire. Il voulait juste que tu comprennes à quel point il t’aimait, et qu’il ne voulait que t’aider. Et oui, aujourd’hui tu sais qu’il était aussi en colère contre toi. Il s’est ouvert à toi, n’est-ce pas ? Tu comprends que sa colère venait d’un sentiment d’impuissance, et qu’à ce moment-là il ne savait pas comment t’aider ? Mais tu savais que son amour pour toi était réel. Il te l’a prouvé, non ? C’est comme ça que je me sentais, et que je me sens maintenant. Peux-tu penser à moi de cette façon ? »

Thank you God, I can try.

Merci Dieu, je peux essayer.

"I have not abandoned you, darling. I am right here for you to speak with and my Light wants to heal you of all your pain. This terror has been with you a long time. I want it healed as bad as you do. You must bring it forward for me to be able to receive it from you. Can't you see how I am trying to trigger it in you?"

« Je ne t’ai pas abandonné, mon aimé. Je suis ici pour toi, pour parler avec toi, et ma Lumière veut te guérir de toute ta douleur. Il y a longtemps que tu es dans cette terreur. Je veux qu’elle guérisse autant que toi. Il faut que tu la fasses sortir pour que je puisse la recevoir de toi. Ne vois-tu pas comment j’essaye de la susciter à l’intérieur de toi ? »

Thank you God. I can see that. This underlying feeling of uneasiness. This feeling that people are disapproving of me. The silence I have been receiving back from most of what I write. It scares me. I don't feel received. I don't feel respected or liked. I feel like people want me to go away. It scares me.

Merci Dieu. Je peux voir ça. Ce sentiment sous-jacent de malaise. Cette impression que les gens me désapprouvent. Le silence qui accueille à peu près tout ce que j’écris. Ça me fait peur. Je ne me sens pas reçu. Je ne me sens pas respecté, pas aimé. J’ai l’impression que les gens veulent que je m’en aille. Ça me fait peur.

"It is an illusion. I want you to move the terror you feel about being ostracized. I want you to move the terror you feel around expressing what you know and feel to be true. It is this that terrifies you. Loss of approval, loss of love, even imagined love. This deep terror of being yourself. Wouldn't you like to move it once and for all? You needn't feel that others don't love or approve of you. If that is what they feel, it is a reflection of their own lack of self love, their own ability to accept themselves. You know this to be true. Why should anyone be threatened by your truth, unless they have no truth of their own?"

« C’est une illusion. Je veux que tu mobilises cette terreur d’être rejeté. Je veux que tu mobilises cette terreur que tu sens autour de toi en exprimant ce que tu sais et sens être vrai. C’est ça qui te terrifie. La perte de l’appréciation, la perte de l’amour, même d’un amour imaginé. Cette profonde terreur d’être toi-même. N’aimerais-tu pas bien la faire bouger une fois pour toutes ? Tu n’as pas besoin de sentir que les autres ne t’aiment pas, ou ne t’approuvent pas. Si c’est le cas, ce n’est que le reflet de leur propre manque d’amour pour eux-mêmes, de leur propre incapacité à s’accepter. Tu sais que c’est vrai. Pourquoi ta vérité serait-elle une menace pour qui que ce soit, à moins de n’avoir aucune vérité à soi ? »

Thank you God. I do know this. I still hate the way it feels.

Merci Dieu. Je sais. Je déteste quand même cette sensation.

"I know baby. Move that hated feeling into my Light. It is okay to feel hatred for something that makes you so scared. You are not hating the Will by hating something that feels so bad to her. She is not the hatred, and you know that. You know who she is. You feel her in her undenied state and know the beauty and wondrous nature of her. Don't make her hold this denial. You can undeny this feeling. Move it. Let enough of your terror move into my Light so that I may help it go where it needs to go and see what it needs to see for itself. There is nothing to fear from me. It is the terror you hold which tells you I am a threat. When you let it move, and it can finally feel who I really am, then the Will that has been holding it will finally be free."

« Je sais mon grand. Fais passer cette détestable sensation dans ma Lumière. On a le droit de sentir de la haine envers quelque chose qui vous fait si peur. Tu ne hais pas la Volonté en haïssant quelque chose qu’elle déteste autant. Elle n’est pas la haine, et tu le sais. Tu sais qui elle est. Tu la sens dans son état non nié et tu connais la beauté et la merveille de sa nature. Ne la laisse pas garder ce déni. Tu peux faire sortir ce ressenti du déni. Mobilise-le. Fais passer suffisamment de ta terreur dans ma Lumière pour que je puisse l’aider à aller où elle doit aller et voir par elle-même ce qu’elle doit voir. Tu n’as rien à craindre de moi. C’est la terreur que tu conserves qui te dit que je suis une menace. Quand tu la laisseras bouger, elle finira par sentir qui je suis vraiment, puis la Volonté qui la maintenait parviendra à se libérer. »

Thank you God. I know this, and I have been afraid of you, it's true, but I have been more afraid of the light in me, the interpretations I give to things, and how skewed they are sometimes.

Merci Dieu. Je le sais, et j’avais peur de toi, c’est vrai, mais j’avais encore plus peur de la lumière en moi, des interprétations que je donnais aux choses, et à quel point elles peuvent être tordues parfois.

"Yes, there is some twisted light there still that needs to open to me as well. It has resisted a long time. Intent to heal into wholeness will help you here. This light feels like it will be giving something up if it gets into alignment with me. And it will. It will be giving up the insanity of thinking it can be without me, and rule its twisted little kingdom, where it keeps the Mother in hell and continues to torture her endlessly, so it can feel powerful. This is a harsh truth and yet one you must look at if you are to heal completely."

« Oui, il y a là encore un peu de lumière déviée qui a besoin de s’ouvrir à moi. Elle a résisté longtemps. Nourris l’intention de guérir vers la complétude et cela t’aidera. Cette lumière donne l’impression qu’elle te donnera quelque chose si elle arrive à s’aligner sur moi. Et elle va y arriver. Elle abandonnera la folie de penser qu’elle peut exister sans moi et diriger son petit royaume tordu, où elle garde la Mère en enfer et continue à la torturer sans fin pour se sentir puissante. Dure vérité, mais que tu dois regarder en face si tu veux guérir complètement. »

This light won't let the Mother sing or dance as much as she wants. It makes her feel guilty for wanting to express joy and happiness in such an unhappy world. It always tells her she should be suffering the most because it's all her fault. It's some real asshole light.

Cette lumière ne permettra pas à la Mère de chanter ou de danser autant qu’elle veut. Elle la fait se sentir coupable de désirer exprimer la joie et le bonheur dans un monde si malheureux. Elle lui répète qu’elle devrait être dans les pires souffrances, parce que tout est de sa faute. Une vraie salope de lumière.

"That's a pretty apt description. I'd really like this light to join with me now, and help to free the Mother. Shall we ask it together to come into alignment with us?"

« Excellente description. J’aimerais vraiment que cette lumière me rejoigne maintenant, et aider à libérer la Mère. Et si on lui demandait tous les deux de s’aligner avec nous ? »

Thank you God. I think we should. I really want to free the Mother from this light's interpretations of her. I will join with you in asking for this light's agreement and cooperation.

Merci Dieu. Je pense que nous devrions le faire. Je veux vraiment libérer la Mère de ces interprétations que la lumière a d’elle. Je vais lui demander avec toi son accord et sa coopération.

TO THE LIGHT THAT HAS BEEN MAKING THE MOTHER FEEL THAT SHE CAN NEVER HEAL. TO THE LIGHT WHICH MAKES THE MOTHER GUILTY FOR EVERYTHING, WHO DOES NOT TAKE RESPONSIBILITY FOR THE INTERPRETATIONS IT GIVES TO THINGS, TO EVENTS, TO THE MOVEMENT OF EMOTIONS. TO THE LIGHT THAT THINKS IT IS SOOOOOOOOOOOO SUPERIOR THAT EVERYONE ELSE HAS JUST BEEN A BIG DRAIN ON ITS BRILLIANCE. TO THE LIGHT THAT WOULD RATHER LEAVE THE MOTHER, HEART AND THE FATHER OF MANIFESTATION IN HELL, BEFORE TAKING ANY RESPONSIBILITY FOR HELPING CAUSE THE IMBALANCES THAT HAVE BROUGHT ABOUT TRAUMATIC REVERSALS, FROM WHICH THE LIGHT CAN FIND A MEANS OF ESCAPING WHAT THE OTHER THREE PARTS HAVE TO HOLD UNTIL IT BRINGS ABOUT THEIR DEATH. TO THIS LIGHT, I WANT TO SAY... PLEASE CONSIDER OPENING TO ANOTHER WAY OF SEEING. GOD AND I ARE IN AGREEMENT THAT WE WANT TO HEAL THE MOTHER AND IN ORDER TO DO THAT WE NEED YOUR HELP. PLEASE HELP US. EITHER GET WITH THE PROGRAM, OR GO AWAY TO A PLACE THAT LIKES YOUR INSANE INTERPRETATIONS AND WILL MAKE YOU WELCOME. YOUR IDEAS, SUCH AS THEY HAVE BEEN, ARE NO LONGER WELCOME HERE. THE MOTHER IS NOT TO BLAME. SHE HAS NEVER DONE ANYTHING WRONG. SHE IS RESPONSIBLE FOR SAVING YOUR ASS. GET THAT THROUGH YOUR STUBBORN AND RIGID POINT OF VIEW, AND LET THE MOTHER RELEASE WHAT SHE HAS BEEN HOLDING BECAUSE YOU TOLD HER IT WAS HER FAULT AND SHE NEEDED TO TAKE RESPONSIBILITY FOR IT.

À la lumière qui a fait en sorte que la Mère ait l’impression qu’elle ne pourra jamais guérir. À la lumière qui rend la Mère coupable de tout, qui n’assume pas la responsabilité de ses interprétations des choses, des événements, des mouvements émotionnels. À la lumière qui pense qu’elle est siiiii supérieure que n’importe qui ne peut qu’obscurcir sa brillance. À la lumière qui aimerait mieux laisser la Mère, cœur et le père de la manifestation en enfer plutôt que d’assumer une quelconque responsabilité dans les déséquilibres qui ont amené des revers traumatisants, d’où la lumière peut trouver le moyen de sortir alors que les trois autres parties ne peuvent qu’y rester jusqu’à leur mort. À cette lumière je veux dire… s’il te plaît, pense à la possibilité de t’ouvrir à une autre façon de voir les choses. Dieu et moi sommes d’accord pour aider la mère, et pour ce faire, nous avons besoin de toi. S’il te plaît aide-nous. Ou bien tu acceptes le programme ou bien tu t’en vas là où lon apprécie tes interprétations folles et où lon t’accueillera. Tes idées, telles qu’elles ont été, ne sont plus les bienvenues ici. Rien n’est de la faute de la Mère. Elle n’a jamais rien fait de mal. Elle n’est responsable que de sauver ta peau. Mets-toi bien ça dans ta tête dure et bornée, et laisse la mère libérer ce qu’elle gardait parce que tu lui disais que c’était de sa faute et qu’il fallait qu’elle en assume la responsabilité.

Well, God, What do you think?

Alors, Dieu, qu’est-ce que tu en penses ?

"I think it's fine, and fun going through this with you again, as you copy this for the email you're sending. Try not to edit me too much, or yourself. Your first response is acceptable. Yes, there is rage in that statement. It is okay. Move your rage. Vibrate everything. Let us bring your lost light into the greater awareness awaiting it with loving arms of welcome. Keep my Light close to you and help me heal these thoughts that would create illness where there is none. Bring forth all the old interpretations and let me breathe out my soft golden glow of understanding upon them, so that they may see the truth and reality of their nature, their wholeness, their goodness, their perfection. Let us be one in this."

« Je pense que c’est parfait, et c’est drôle de revoir tout ça avec toi pendant que tu le copies pour le mail que tu envoies. Essaye de ne pas trop publier, moi ou toi. Ta première réponse est acceptable. Oui, il y a de la rage dans cette affirmation. C’est bien. Fais-la bouger. Fais tout vibrer. Faisons passer ta lumière perdue dans la plus grande conscience qui lui tend les bras. Garde ma Lumière près de toi et aide-moi à guérir ces pensées qui mettraient la maladie là où elle n’est pas. Fais avancer toutes les vieilles interprétations et laisse-moi souffler ma douce compréhension dorée sur elles, pour qu’elles puissent voir la vérité et la réalité de leur nature, leur complétude, leur justesse, leur perfection. Soyons unis en cela. »

Thank you God. Please help me remember.

Merci Dieu. S’il te plaît aide-moi à me rappeler.

"I am as close as your next thought. Let's think it together. I love you."

« Je suis aussi proche que ta prochaine pensée. Pensons-la ensemble. Je t’aime. »

And I you.

Et moi toi.

Top of this page
Haut de la page

Return to My Channeling Index
Retour à l’index de Mon channeling

Return to Channelers' Page
Retour à la page des channels


Return to the English Version of GodChannel
Retour à la version anglaise de GodChannel



Accueil ~ Navigateur ~ Pages de la Mère ~ Quatre marches ~ Classes de Dieu


Pour l'ensemble du site © 1997 - 2007 GodChannel ~ Tous droits réservés.