GodChannel
 
Accueil ~ Navigateur ~ Pages de la Mère ~ Quatre marches ~ Classes de Dieu



Discussion of Conversations with God
Discussion sur Conversations avec Dieu

Fear is the Enemy?
L’ennemi c’est la peur ?
Free Will, Death and Hell
Libre arbitre, mort et enfer

 
Fear is the Enemy?
L’ennemi c’est la peur ?

I have read the first two books in the Conversations with God series. I was deeply moved in places being reminded of our eternal connection. . . and I cried happy-sad tears feeling this union within. But why do you say in book 2 that "Fear will be your greatest enemy"? I sense your teachings here are more geared towards the spirit polarity. . . and to them you say this. . . while in the Right Use of Will material you say to the will polarity something to the effect of "fear is your friend", feel it and heal it into love. I don't fully understand the surface contradictions here. . . can You please explain?

J’ai lu les deux premiers livres de la série Conversations avec Dieu. Certains passages au sujet de notre éternelle connexion m’ont profondément ému… et j’ai pleuré des larmes de bonheur et de tristesse sur cette union. Mais pourquoi dites-vous, dans le livre 2, que « La peur sera votre plus grand ennemi ? » Pour moi, cet enseignement est plus du côté de la polarité d’Esprit… et vous lui dites ça… alors que dans La vraie nature de la Volonté vous dites à la polarité de Volonté quelque chose comme « La peur est ton amie », ressens-la et guéris-la en la faisant devenir amour. Je ne comprends pas bien cette apparente contradiction... Pouvez-Vous expliquer ?

"As I have said, the Conversations with God material, along with almost all of my other messages to humanity, addresses a three-element representation of Deity. In these representations emotions are ignored at best, and seen as problems at worst. The Conversations with God material almost completely ignores emotions except to say that they should be felt and expressed, and not repressed. There are however, some mentions of fear as an enemy, the one in the second book you are referring to, another in the third book.

« Comme je l’ai déjà dit, l’enseignement donné dans Conversations avec Dieu, ainsi que presque tous mes autres messages à l’humanité, reposent sur une représen­tation tripartite de la Déité. Dans cette représentation, les émotions sont ignorées, au mieux, ou au pire, considérées comme un problème. Dans l’enseignement de Conversations avec Dieu les émotions sont presque totalement ignorées, sauf pour en dire qu’il vaut mieux les ressentir et les exprimer que les réprimer. Il y est fait aussi deux mentions de la peur comme d’un ennemi, une fois, celle dont vous parlez, dans le deuxième livre, et une autre dans le troisième.

"Both instances refer to the fear of timidity. And yes, in the context that courage is necessary in becoming who you truly are, fear that prevents you from doing what you feel is right is an 'enemy'. The true understanding behind those passages about fear is that at certain crucial points in your healing process it is necessary to feel your fear and take the leap anyway. Frozen terror, including the fear of change needs to move in order to heal. The practice I recommend of 'driving backward' is a good example of this.

« Ces deux exemples concernent la timidité. Et oui, dans le contexte du courage qui vous est nécessaire pour devenir qui vous êtes vraiment, la peur qui vous empêche de faire ce qui vous semble juste est bien un ‘ennemi’. Ce qu’il faut bien comprendre derrière ces passages sur la peur, c’est qu’à certains moments cruciaux de votre processus de guérison, il faut que vous ressentiez la peur sans que celle-ci vous empêche de ‘plonger’. Il faut que la terreur gelée, y compris la peur du changement, puissent bouger pour qu’elles puissent guérir. La pratique que je vous recommande d’ ‘avancer à reculons’ en est un bon exemple.

"It is also true of course that fear is your 'friend'. It can lead you to places in yourself that need healing the most. And if fear has you paralyzed and unable to act or manifest your desires, then it must be addressed before you can go on with the rest of the work of healing into wholeness. Many humans who have healing intent have found themselves unable to move deeply held and powerful emotions because of the fear of what may happen if they do. Here is where you want the enemy to become the friend.

« Mais bien sûr il est vrai aussi que la peur est votre ‘amie’. Elle peut vous conduire à des endroits en vous-même qui ont terriblement besoin d’être guéris. Et si la peur vous paralyse et vous rend incapable d’agir ou de manifester vos désirs, il faudra que vous vous en occupiez si vous voulez poursuivre votre processus de guérison vers la complétude. De nombreux humains ayant l’intention de guérir se sont retrouvés incapables de faire bouger des émotions très profondes et puissantes à cause de leur peur de ce qui pourrait arriver après. C’est là que votre ennemi doit devenir votre ami.

"If you remain subservient to fear, and do or not do what the fear tells you, the enemy fear will undermine your Will and erode your essence and life force energy. However, if you meet fear face to face and tell it that you wish to be friends, the former enemy can become your ally. The fear is yours and needs your recognition and acceptance. And as I've already said, fear is not the opposite of love.

« Si vous continuez à vous soumettre à la peur, à faire ou à ne pas faire ce que vous dicte la peur, cette peur ennemie va saper votre Volonté et éroder votre essence et votre énergie vitale. Mais si vous lui faites face et si vous lui dites que vous voulez être ami avec elle, votre ancien ennemi peut devenir votre allié. Cette peur est la vôtre, et elle a besoin d’être acceptée et reconnue par vous. Comme je l’ai déjà dit : la peur n’est pas le contraire de l’amour.

"Feel the fear and allow it to remain with you as you learn to love it and its energy. A useful practice in this regard is to notice the physical sensations in the place in your body where the fear centers. Then do the running energy exercise and allow the fear to move with the rest of your energy. Moving with your loving awareness, it will change as it joins the rest of your energy. Excitement, enthusiasm and anticipation are some of the experiences of fear in acceptance.

« Ressentez la peur et permettez-lui de rester avec vous pendant que vous apprenez à l’aimer, elle et son énergie. Une bonne pratique à cet égard est de noter les sensations physiques aux endroits de votre corps où la peur se concentre. Puis faites l’exercice de circulation d’énergie et permettez à la peur de circuler avec le reste de votre énergie. En bougeant sous le regard de votre attention aimante, elle se transformera en rejoignant le reste de votre énergie. L’excitation, l’enthousiasme et le plaisir de l’anticipation sont quelques-unes des expériences que procure la peur en train d’être acceptée.

"There are many apparent contradictions among the various representations of my messages, and you have pointed out a good example. I have explained that many of the instances where contradictions appear are a feature of the differences in perception inherent between three and four-element portrayals of my messages. Also, the fact is that reality comes in many levels and it must be described differently at different levels.

« Les différentes représentations de mes messages contiennent beaucoup d’apparentes contradictions, et vous en avez souligné un bon exemple. J’ai déjà expliqué que de telles contradictions provenaient souvent des différentes perceptions de mes messages selon qu’ils sont interprétés sur une base à trois ou à quatre éléments. Le fait est aussi qu’il y a de nombreux niveaux à la réalité, et que chacun doit être décrit d’une façon différente.

"I will add that humans often have difficultly with semantics. When you feel beneath the meaning of the words themselves you can find the place where two apparently contradictory messages are actually in alignment, although they are often describing different levels of reality. The key to resolving apparent contradictions is to accept both sides as true, and feel into them both to find their right place with each other.

« J’ajouterai que les humains ont souvent des difficultés avec la sémantique. Si vous allez chercher le sens derrière les mots, vous pouvez découvrir le lieu où deux messages apparemment contradictoires se rejoignent, même si ils décrivent souvent deux niveaux différents de la réalité. Pour résoudre une contradiction apparente, la clé est d’accepter les deux versions comme vraies et de les ressentir jusqu’à ce que chacune trouve sa place par rapport à l’autre.

"And you can count on it that all expression and creativity comes ultimately from me, and that I know the way it all is describing some level of reality. As I've said, my Truth is whole and inclusive of all points of view and reference. And serious travelers on the journey of healing into wholeness, have very little space in their baggage for bias or dogma."

« Et vous pouvez être sûr que toute expression et créativité provient finalement de moi, et que je connais la façon dont elles décrivent toutes un niveau ou un autre de la réalité. Et comme je l’ai déjà dit, ma Vérité est entière et elle inclut tous les points de vue et toutes les références. Et les voyageurs sérieux sur le chemin de la guérison vers la complétude n’ont que peu de place dans leurs bagages pour les dogmes ou les crédos. »


Free Will, Death and Hell
Libre arbitre, mort et enfer

My question is about free will even in heaven. I always believed once you moved on to the spiritual realm the power of God is so blissful there could be nothing but pure knowledge and love thus heaven, but after reading some of Conversations with God book III it states we can carry over our same thoughts creating our own Hell after we pass on. My experience with God has never been this as I myself speak to God and have written passages which at this time I am trying to get published in the form of a coffee table book. Although we always have our own free will I believe the love from God, this pure energy and potentiality, could never leave you in such a state. Could you please give me some insight to this question.

Ma question concerne le fait d’avoir un libre arbitre même au ciel. J’ai toujours cru qu’une fois que vous étiez parti vers le royaume spirituel, la puissance de Dieu apportait une telle grâce qu’il ne pouvait plus y avoir que pure connaissance et pur amour, mais je constate que le livre III de Conversations avec Dieu affirme qu’on peut emporter ses schémas de pensée avec soi et créer son propre enfer. Je parle moi-même avec Dieu – je suis d’ailleurs en train d’essayer de faire publier certains de mes textes dans un beau livre – et mon expérience ne ressemble en rien à cela. Même si nous conservons notre propre libre arbitre, je crois que l’amour de Dieu, cette pure énergie, cette pure potentialité, ne nous laisserait jamais dans un état pareil. Merci de me donner quelques informations à ce sujet.

"Thank you for finding me within you and bringing my messages out in channeling. The nature of your channeling is similar to Neale Donald Walsch's. However, there are some important understandings about free will, death and hell and some other important aspects of reality that are not mentioned in the channeling of the Conversations with God books.

« Merci de m’avoir trouvé à l’intérieur de vous, et de capter mes messages en channeling.  La nature de votre channeling ressemble à celle de Neale Donald Walsch. Cependant, il y a certaines importantes compréhensions sur le libre arbitre, la mort et l’enfer, ainsi que d’autres aspects importants de la réalité, qui n’apparaissent pas dans le channeling de Conversations avec Dieu.

"In the response to the above post, on the Conversations with God page, on the God's Messengers introduction page, and on the messengers discussion page I have pointed out that not all of the Truth can be channeled in one writing or for one group of people at one time. And the issues around death and hell are among the most confusing in this regard, so we'll address them now.

« Dans la réponse au mail précédent, sur la page de Conversations avec Dieu, à la page d’introduction aux Messagers de Dieu et dans la Discussion sur les messagers, j’ai bien souligné qu’il était impossible de canaliser toute la Vérité dans un seul écrit ou pour un seul groupe de personnes. Et la mort et l’enfer sont parmi les sujets les plus confus et les plus difficiles ; nous allons donc en parler maintenant.

"The third book mentions the film What Dreams May Come . The script and production of this film is a good example of how artists convey my messages to their audience. In the sequences about Heaven, the film depicts an accurate vision of how life will be here on Earth when Grandfather's plan is realized. In the film, however, Heaven is portrayed as something that happens after death, something that is not for the living. The Conversations with God books, like the film and the presuppositions in your question, take death for granted.

« Le troisième volume parle du film Au-delà de nos rêves. Le scénario et le fait que ce film ait été produit sont un bon exemple de la façon dont les artistes transmettent mes messages au public. Dans les scènes sur les Cieux, le film montre exactement comment sera la vie sur Terre quand le plan de Grand-père sera réalisé. Seulement dans le film on montre le Ciel comme quelque chose qui adviendra après la mort, quelque chose qui n’est pas pour les vivants. La série Conversations avec Dieu, tout comme ce film et les arrière-plans de votre question, partent du principe que la mort va de soi.

"Death is taken for granted by most humans, and in most portrayals of my messages because they are centered in a three dimensional frame of reality that doesn't include the Mother's desire for life. Reality is bigger than what most humans have known, and in the larger reality closer to Truth, death is not required for admittance to Heaven, or to Hell for that matter. In the larger reality of Grandfather's plan you won't die a physical death when you leave one level of reality for another. You'll 'pass on' in a change of form to even more appropriate opportunities for creating your own universe.

« La plupart des humains considèrent que la mort est une évidence ; il en est de même pour la majorité des représentations de mes messages, car ceux-ci sont centrés dans un cadre tridimensionnel de réalité qui exclut le désir de la Mère pour la vie. La réalité est plus vaste que ce qu’imaginent la plus grande partie des humains, et dans cette réalité plus vaste qui s’approche plus de la Vérité, il n’est pas nécessaire d’être mort pour être admis au Ciel, ni en Enfer en l’occurrence. Dans la vaste réalité du plan de Grand-père, vous n’aurez pas à subir la mort physique pour passer d’un niveau de la réalité à un autre. Vous ‘passerez’ par un changement de la forme vers d’autres occasions plus appropriées de créer votre propre univers.

"But the larger reality is not yet here for humanity. Work is still needed to bring it into manifestation for you. The easiest way to describe that work is to use your free will to take responsibility for everything in your life, including finding Hell here inside of you while you are living, and literally going through all that is there until both you and it are transformed.

« Mais cette vaste réalité n’est pas encore disponible à l’humanité. Il y a encore du travail à faire avant qu’elle se manifeste à vous. Le moyen le plus facile de décrire ce travail est de dire qu’il faut utiliser votre libre arbitre à assumer la responsabilité de tout dans votre vie, y compris celle de trouver l’Enfer en vous pendant votre vie, et de littéralement le traverser en détails jusqu’à ce que lui et vous soyez transformés.

"The hero in What Dreams May Come does just this when he goes to Hell to be with his wife who represents the emotional turmoil he had not wanted to deal with or feel in his life and in their life together. His love and acceptance of her and her emotions frees her from Hell and enables them to be together in 'Heaven'.

« C’est exactement ce que fait le héros de Au-delà de nos rêves quand il va en Enfer pour y rejoindre sa femme, elle-même une représentation du désordre émotionnel auquel il n’a pas voulu faire face, ou qu’il n’a pas voulu ressentir, dans sa propre vie comme dans leur vie commune. Son amour et son acceptation d’elle et de ses émotions la libèrent de l’Enfer, et leur permettent à tous les deux de se retrouver ensemble au ‘Ciel’.

"In reality, however, when you have done this healing work, Heaven will come here to join you on Earth. This has always been 'God's plan', but it won't happen for you until it's your plan too. Yes, you create your own reality, but the 'you' that creates it has been disconnected from the rest of the you that experiences it. The cause of you being the way you are and reality being the way it is has been projected out onto the world and onto me.

« Mais en réalité, lorsque vous aurez fait ce travail de guérison, c’est le Ciel qui descendra vous rejoindre sur la Terre. Voilà ce qu’est le ‘plan de Dieu’, mais il ne se réalisera pas pour vous avant d’être devenu aussi le vôtre. Oui vous créez votre propre réalité, mais le ‘vous’ qui crée est déconnecté du reste du ‘vous’ qui fait l’expérience. La raison qui fait que vous êtes comme vous êtes et que la réalité est comme elle est a été projetée sur le monde, et sur moi.

"This gap or split between the essential, creator you and rest of you is the doorway through which you can find your way to Hell. And this is an essential journey of healing because true wholeness cannot leave behind what has been lost and trapped there. Hell is a place of darkness and compression full of the pain of difficult, stuck and unmoving emotions. It is a place of great suffering.

« Ce fossé, cette faille entre le ‘vous’ essentiel, créateur, et le reste de vous, est le passage par lequel vous vous dirigez vers l’Enfer. Et c’est le chemin fondamental de la guérison, car la véritable complétude ne peut laisser derrière elle ce qui y a été perdu, ou ce qui y est pris au piège. L’Enfer est un lieu de ténèbre, de compression, rempli de la douleur d’émotions difficiles bloquées et immobiles. C’est un endroit de grande souffrance.

"This time, however, your job will be to heal it rather than continue the suffering. When you get there the advice I've given in the Four Steps to Wholeness and in the healing and channeling classes and their related discussions will hold you in good stead for an interesting and productive journey of personal, planetary, and universal healing.

« Mais à présent, votre travail sera de le guérir au lieu de continuer à souffrir. Quand vous serez là-bas, les conseils que j’ai donnés dans les Quatre marches vers la complétude et dans les classes de guérison et de channeling, avec leurs discussions, vous permettront de rester en forme pour un fascinant et fructueux voyage de guérison personnelle, planétaire et universelle.

"A journey through Hell to a living Heaven of true freedom here on Earth beyond your grandest dreams may not be what you bargained for in this lifetime. And it's a tough job requiring effort and dedication. But humanity needs someone to do it. Why not you?"

« Un voyage à travers l’Enfer vers un Ciel vivant de vraie liberté, ici sur la Terre, au-delà de vos rêves les plus fous, ce n’est peut-être pas ce à quoi vous vous attendiez pour cette vie. C’est un dur labeur, qui demande des efforts et une totale consécration. Mais l’humanité a besoin de quelqu’un qui le fasse. Pourquoi pas vous ? »


Return to Conversations with God page
Retour à la page de Conversations avec Dieu

God's Messengers | | Discussion of God's Messengers
Les messagers de Dieu | | Discussion sur les Messagers de Dieu

Top of This Page
Haut de la page

Return to the English Version of GodChannel
Retour à la version anglaise de GodChannel



Accueil ~ Navigateur ~ Pages de la Mère ~ Quatre marches ~ Classes de Dieu


Pour l'ensemble du site © 1997 - 2007 GodChannel ~ Tous droits réservés.